FACE-À-FACE À L’HISTOIRE


L’HISTOIRE DE LA CULTURE EN DIALOGUE

Durée de l’exposition:

du 8 juin 2019 au 7 juin 2020


Un projet pilote primé à l’Université de Berne

Dans ses salles d’exposition de la collection d’antiquités classiques, l’Université de Berne présente un projet pilote mettant en relation des moyens numériques, tels que la reconnaissance vocale et l’analyse des expressions faciales, avec la science et l’art. L’Université de Berne explore ainsi de nouvelles pistes dans la transmission de la culture. Les moyens numériques y sont utilisés de façon très inhabituelle. Ils permettent de parler directement aux sculptures historiques de la collection d’antiquités classiques. Le concept de l’exposition a été récompensé par l’Office de la culture du canton de Berne dans le cadre de son concours d’innovation KULTUR.DIGITAL. À travers ce concours, il promeut l’excellence et l’exemplarité de projets qui franchissent de nouvelles frontières en matière de transmission numérique de la culture et réussissent à atteindre une large frange de la population. Cette exposition temporaire est placée sous l’égide de Madame Christine Häsler, conseillère d’État et directrice de l’instruction publique du canton de Berne.


Les sculptures qui parlent


Les_sculptures_qui_parlent_FACE-À-FACE_À_L'HISTOIRE

Reconnaissance vocale interactive: «Conversation avec les dieux de l’Olympe»

Les sculptures de la collection d’antiquités classiques de Berne prennent vie ! Elles s’entretiennent avec le public et disent le fond de leur pensée. Les moyens numériques tels que la reconnaissance vocale et le mapping vidéo dynamique permettent aux visiteurs de s’adresser directement aux sculptures. Une équipe d’actrices et d’acteurs prêtent leur voix et leurs expressions à ces personnages historiques. Leur visage apparaît sous forme de projections vidéo sur les statues et bustes. Il est possible de parler aux divinités olympiennes Hermès, Aphrodite, Apollon et Athéna et de leur poser des questions sur leur histoire. Ils répondent aux questions du public par de remarquables séquences vidéo et donnent également des renseignements sur leurs origines ainsi que sur leurs amours et leur vie.


médiation_culturelle_suisse_collection_d'antiquités_classiques_Université_de_Berne_exposition_transmission_numérique_de_la_culture

Analyse des expressions faciales:

«L’Oracle numérique te dira comment tu te sens»

Une installation vidéo interactive se référant au légendaire oracle de Delphes analyse et commente en direct les émotions des visiteurs. Par ses paroles divinatoires, la tête parlante d’une statue monumentale dévoile aux auditeurs étonnés « comment ils se sentent ». La surface de votre visage est analysée et ses changements d’humeur sont interprétés grâce à une reconnaissance numérique des expressions faciales. Les réponses poétiques de l’oracle sont sélectionnées de manière personnalisée à partir d’une bibliothèque vidéo. Le célèbre comédien suisse Antonio Ramón Luque prête son aura et ses impressionnantes expressions à cet oracle émotionnel numérique.

Analyse_de_visage_et_des_expressions_faciales_L'Oracle_numérique_te_dira_comment_tu_te_sens_interactive_installation_exposition

Jeu d’acteur interactif: «Ton visage décrit le monde»

Une équipe de dix actrices et acteurs a participé à la mise en œuvre de l’exposition. Dans le cadre de douze installations vidéo spacieuses, ils prêtent aux statues et bustes antiques une voix contemporaine, du charisme, du charme et du caractère. L’actrice Eva Marianne Berger épatera le public dans le rôle principal de la puissante Athéna sous la forme de la sculpture monumentale de la Pallas de Velletri, dont l’original se trouve au Louvre, à Paris. Aphrodite, la déesse de la beauté et de l’amour, est incarnée par l’actrice internationale Isabelle Stoffel dans une performance impressionnante, et le jeune acteur allemand Johannes Schumacher rayonne en tant que satyre, dans une interprétation extrêmement sensuelle du Faune Barberini, dont l’original se trouve à la Glyptothek de Munich. Les autres rôles principaux sont incarnés par Ben Gageik dans le rôle d’Héraclès, Lisanne Hirzel dans le rôle d’une citoyenne romaine, Malte Homfeldt dans le rôle du messager des dieux Hermès, Jasmin Kiranoglu dans le rôle de la reine Niobé, Antonio Ramón Luque dans le rôle d’Apollon du Belvédère et Bernhard Schneider dans le rôle de l’empereur romain Caracalla.


Faune_Barberini_satyre_collection_d'antiquités_classiques_Les_sculptures_interactives_qui_parlent

Rebekka Reinhard: «La voix du présent»

La plus célèbre des philosophes allemands et auteure de best-sellers Rebekka Reinhard a également participé à l’exposition dans le cadre d’une performance vidéo particulièrement originale. Entourée d’auditeurs célèbres tels que Platon, Sophocle et Homère, la philosophe s’exprime au sujet de thématiques contemporaines, telles que la responsabilité culturelle vis-à-vis de soi-même et envers la société, la diversité, l’égalité et la cohésion sociale. Au travers de sa performance, elle insuffle vie à la sculpture de la poétesse grecque antique Sappho et lui donne voix dans le présent. Rebekka Reinhard fera un discours à l’Université de Berne le 14 novembre 2019, lors d’une manifestation spéciale organisée dans le cadre de cette exposition.

philosophe_allemand_célèbre_auteure_best-sellers_Rebekka_Reinhard

Projet pilote interdisciplinaire: «Kultur Digital»

Ce projet a été conceptualisé par les artistes médias Franticek Klossner et Marc-André Gasser et mis en œuvre en collaboration avec la professeure Elena Mango et son équipe de la collection d’antiquités classiques de l’Université de Berne. Grâce à ce travail interdisciplinaire est née une exposition hautement novatrice, au sein de laquelle les différentes disciplines que sont les sciences humaines, les arts plastiques et vivants ainsi que le numérique s’enrichissent les unes les autres. Si l’initiateur du projet, l’artiste Franticek Klossner, s’est consacré au concept de l’exposition, au scripte, à la mise en scène et à la réalisation, Marc-André Gasser a mis au point le logiciel et le matériel informatique nécessaire à la mise en œuvre des douze installations vidéo interactives. Dans le domaine de l’histoire de la culture, de la philosophie et de l’archéologie, les artistes médias ont été soutenus et conseillés par Elena Mango et ses collaboratrices Cinzia Marti et Josy Luginbühl. Le projet pilote transdisciplinaire a reçu un prix de l’Office de la culture du canton de Berne dans le cadre du concours d’innovation KULTUR.DIGITAL.

reconnaissance_vocale_moyens_numériques_sculptures_qui_parlent_exposition_interactive_collection_d'antiquités_classiques_Université_de_Berne_Suisse

Une opportunité de formation unique:

L’histoire culturelle à vivre en direct !

Au centre de l’exposition se trouve la confrontation entre l’histoire culturelle et le présent. Des rapprochements historiques sont utilisés afin de traiter des thématiques actuelles telles que la diversité, l’égalité, la mondialisation, le numérique et le changement social sous l’angle général de la culture. Par le biais d’expressions artistiques telles que le spectacle et la performance en liaison avec des formes de présentation interactive, les thématiques sont abordées de façon particulièrement vivante et non conventionnelle. Le recours innovant à la reconnaissance vocale, à l’analyse émotionnelle et au mapping vidéo fait vivre les sculptures de la collection d’antiquités classiques d’une façon complètement inédite. Le numérique et son influence sur notre culture y sont directement palpables. Ce projet pilote non seulement enrichit l’offre culturelle de la ville de Berne, mais il constitue également une contribution moderne et essentielle à l’offre de formation destinée aux classes d’école de l’ensemble de la Suisse.


exposition_interactive_Berne_Suisse_confrontation_entre_l'histoire_culturelle_et_le_présent_FACE-À-FACE_À_L'HISTOIRE

reconnaissance_vocale_sculptures_parlent_interactive_mapping_vidéo_dynamique

sculptures_qui_parlent_moyens_numériques_permettent_de_parler_directement_aux_sculptures_historiques

Durée de l’exposition:

du 8 juin 2019 au 7 juin 2020

 

Heures d’ouverture:

de jeudi à dimanche, de 14 à 17 h